Salon PETROCHYMIA : la solution innovante !

Fédérer autour du développement et de la productivité, permettre aux professionnels des domaines de la chimie, de la pétrochimie et du gaz d’échanger pour construire ensemble des solutions innovantes : tels sont les objectifs du salon Petrochymia.

Au coeur d’un lieu emblématique de l’industrie française, le "Triangle d'Or de la Chimie", et durant deux jours, Petrochymia permet à tous les acteurs des filières pétrochimique, chimique et des domaines de la raffinerie, oil & gas et offshore, de se rencontrer. Les exposants, fournisseurs et industriels qualifiés sont tous reconnus dans leur métier pour leurs solutions novatrices afin faire de face à la demande énergétique croissante.

Dans une société en pleine évolution et face aux enjeux liés au développement durable, Petrochymia se positionne également comme un espace de travail et de recherche entre professionnels de l’équipement, de l’ingénierie, de la prestation de service, de la maintenance, de la distribution et de la logistique.

Rendez-vous à Martigues, les 19 et 20 septembre 2018, pour bâtir communément une offre énergétique d’avenir.

À partir de ressources fossiles ou de biomasses utilisées comme matière première, la pétrochimie est la science qui consiste à les transformer afin de développer de nombreux produits chimiques.
Elle permet ainsi de produire des fertilisants, des pesticides et des herbicides, d’obtenir de l’asphalte et des fibres synthétiques et de fabriquer plusieurs sortes de plastiques. Les gants, les gommes et les peintures, parmi de nombreux autres articles d’usage quotidien, font partie de la production pétrochimique.
Grâce à la demande croissante des pays asiatiques comme l’Inde et la Chine, l’essor de la production de gaz de schiste aux États-Unis ainsi que son intérêt pour la biomasse, la pétrochimie connaît de nouvelles perspectives.
Ces matières premières sont livrées par des raffinerie qui traitent uniquement des pétroles brut importés, c’est pourquoi une grandes majorité de ces usines sont situées dans de grandes régions portuaires.

L'étang de Berre, une richesse industrielle capitale en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le tissu économique de Berre - Fos - Martigues, communément appelé le triangle d’or de la chimie, est constitué d’un complexe pétrochimique qui couvre quelques 1000 hectares. En effet, avec plus de 2000 PME & PMI, le site accueille une pléthore de sociétés chimiques ainsi que d’entreprises sous-traitantes, il représente donc l’un des plus grand complexe pétrochimique du sud de la France et est un acteur économique de premier plan.
Outre les unités de polypropylène, de polyéthylène de taille mondiale, le pôle pétrochimique de Berre L’Étang inclut un vapocraqueur ainsi que des unités chimiques et autres installations logistiques telles qu’équipement portuaire, important réseau de pipelines ou encore terminaux de stockage et de distribution.

Martigues, de part son implantation géographique à proximité des ports pétroliers de Lavéra et de Fos et à l’extrémité du couloir rhodanien, avec des usines comme Naphtachimie, Inéos, Kem One, possède un atout majeur pour l’export de produits pétrochimique. De même que LyondellBasell ex-Shell à Berre, ESSO à Fos sur Mer, ces pétroliers de Berre l’Etang représente 30 % du chiffre d’affaires national dans le secteur pétrolier et 10 % dans celui de la chimie avec 30 % des capacités de raffinage français.

L’industrie pétrochimique du sud de la France contribue de façon significative à l'économie nationale. Elle participe largement à la richesse et au dynamisme de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. A l’échelle de l’Europe, ce complexe représente 5 % de la pétrochimie, c’est l’un des plus important.

L’implantation de ces industries à eu un impact direct avec les emplois et investissements de leurs propres établissements mais aussi indirect avec la présence de nombreuses entreprises sous-traitantes dans les domaines industriels et des services à l'industrie. Elles aussi, sont fortement impliquées économiquement sur le territoire grâce à la diversité de leurs compétences.

Focus sur la centrale thermique de Martigues

La centrale thermique de Martigues, mise en service entre 2012 et 2013, a une puissance installée de 930 MW. Elle est composée de 2 unités de production. Cet outil produit près de 500 000 00 kWh, cela représente près de 65% de la production annuelle d'EDF en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, soit l'équivalent de la consommation de Marseille. Elle fonctionne au gaz naturel et cela, 24h/24.

Elle emploie des salariés de notre premier électricien national ainsi que de multiples prestataires et sous-traitants. Des personnels aux métiers variés et complémentaires. Tout cela dans le respect des règles de sécurité et de l’environnement. Cette centrale électrique concours à la sécurisation de l'approvisionnement électrique de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Celle-ci occupe 42 hectares en bordure de la Méditerranée, à la frontière de la zone industrielle du bassin de Fos.


Les 10 Pôles de compétitivité de Provence-Alpes-Côte d'Azur

La Provence-Alpes-Côte d'Azur compte 10 pôles de compétitivité dynamiques et innovants, dont l'objectif est d'associer les entreprises, organismes de formation et centres de recherche afin de créer des synergies autour de projets communs, dans des domaines variés. Agissant en étroite relation avec les autres pôles de compétitivité français, ils bénéficient déjà d'un bon nombre de projets labellisés et d'un bilan très prometteur.

- CAPENERGIES : Développement de systèmes énergétiques en remplacement des énergies fossiles
- EAU : Evaluation des ressources en eau (usages impactés par les changements globaux)
- EUROBIOMED : Innovations au service de la santé et des Sciences du Vivant
- MER MEDITERRANEE : Maîtrise du développement durable et de la sécurité en Méditerranée
- OPTITEC : Systèmes complexes d'optique, photonique et traitement de l'image
- PASS (parfums, arômes, senteurs, saveurs) : Production de matières aromatiques adaptées aux évolutions sociétales
- SAFE : Développement de nouveaux usages aérospatiaux (aéronefs et systèmes embarqués) et système de surveillance environnementale et de gestion des risques
- SCS (Solutions Communicantes Sécurisées) : TIC appliqués à l'optique, l'électronique, logiciel & télécommunications
- TERRALIA : Réseau d'innovation et de croissance des filières végétales, agricoles et alimentaires
- TRIMATEC : Ecotechnologies pour l'industrie (fluides, biomasse, maîtrise contamination...)